L’incohérence de l’iPad mini

La semaine dernière, Apple a mis à jours la gamme iPad avec les nouveaux iPad Air et iPad Mini. Si le premier a sa place dans la gamme, le Mini est totalement incohérent.

Au fil du temps, la gamme iPad est devenue de plus en plus compliquée avec des iPad, iPad Mini, iPad Air, iPad Pro, etc. Ça ne risque pas de s’arranger cette année, avec ce nouvel iPad Mini qui vient mettre la confusion dans une gamme qui aurait pu être cohérente.

Un iPad Air pour consolider le milieu de gamme

Jusqu’à présent si on voulait acheter un iPad, on avait deux options principales (je ne tiens pas compte de l’iPad Mini qui n’avait pas encore mis à jours) :

  • l’iPad (2018) à partir de 359€
  • l’iPad Pro à partir de 899€

Ce qui ne laissait pas une grande marge de décision pour son achat. On avait l’entrée de gamme et le haut de gamme. Pour des besoins intermédiaire, il fallait se tourner vers le refurb.

Et puis vint l’iPad Air (à partir de 569€), basé sur l’iPad Pro 10,5, cet iPad offre un bon compromis pour ceux qui veulent un plus que l’iPad 2018 mais qui n’ont pas besoin d’un iPad Pro.

La gamme était donc cohérente :

  • iPad (2018) pour l’entrée de gamme à partir de 359€
  • iPad Air pour le milieu de gamme à partir de 569€
  • iPad Pro pour le haut de gamme à partir de 899€

Mais c’était sans compter l’iPad Mini qui débarque de nul part avec une nouvelle puce A12 et au prix de 459€ (à partir de). Du coup, l’iPad mini est plus petit que l’iPad 2018 mais plus cher ce qui n’a jamais été le cas auparavant. Lors de la sortie de l’iPad mini, il a été présenté comme l’entrée de gamme des iPad mais depuis c’est l’iPad mini qui a repris ce rôle.

Je ne comprends pas cette iPad mini !

Comme je le dis plus haut, la gamme était cohérente avec l’iPad, l’iPad Air et l’iPad Pro. Les 3 tablettes avec le secteur de prix bien précis, étaient compatible avec le Pencil (Pencil 1 pour l’iPad et l’iPad Air et Pencil 2 pour l’iPad Pro) et elles offraient des écrans de grandes tailles qui offraient une expérience différente de l’iPhone.

Pour moi, l’iPad mini devait disparaitre ! Avec son écran proche de celui d’un iPhone, il avait peu d’argument pour continuer d’être maintenu dans la gamme. Mais Apple en a décidé autrement en le mettant à jours et le vendant plus cher que son entrée de gamme.

Je ne comprends pas du tout cette stratégie commerciale ! Je présume que Apple a ses raisons mais de mon point de vue, je ne comprends cette mise à jours.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *