Pourquoi j’aime Apple

Comme vous pouvez vous en douter, vu le nom de ce blog, on va beaucoup parler d’Apple. Quoi de plus logique que de commencer par un billet où je vous explique pourquoi j’aime autant Apple.

Comme vous pouvez vous en douter, vu le nom de ce blog, on va beaucoup parler d’Apple. Quoi de plus logique que de commencer par un billet où je vous explique pourquoi j’aime autant Apple.

Parler d’Apple sur le web est toujours une chose un peu compliquée tant le sujet divise les foules. Néanmoins, en ayant un blog qui s’intitule traitez-moi de fanboy et un podcast homonyme, je savais très bien à quoi m’attendre. Nous allons donc, régulièrement, parler d’Apple sur ce blog. Aujourd’hui, je vais tenter de vous expliquer les raisons que me font aimer Apple plus que tous les autres constructeurs.

Mon histoire avec Apple

J’ai découvert la marque Apple en 2003 ou 2004 (je ne sais plus exactement) grâce à un ami qui avait ramené, après un voyage aux USA, un iPod de 3e génération. J’étais fasciné par ce produit ! À l’époque, j’avais aussi un lecteur mp3, mais le mien était tellement moche. Une sorte de clé USB (avec 512 Mo de stockage) qui venait s’emboiter dans une mini batterie, le tout en plastique. L’iPod lui était superbe avec un dos en métal et une façade en verre. En plus de ça, le software de l’iPod était hyper intuitif et simple à utiliser. J’étais très jaloux de cet iPod, mais je n’avais clairement pas le budget pour ça à l’époque.

Du coup, mon histoire avec les produits Apple ne démarre qu’en 2006. Cette année là, en février, Apple annonce Apple annonce un iPad Nano 1Go. Quelques semaines plus tard, il était disponible en magasin pour 159€. C’était plus cher que les concurrents, mais on retrouvait toutes les qualités des iPod : un dos en métal, une face en verre (noire ou blanche) et la molette pour naviguer dans l’interface. Donc j’ai craqué et je me suis offert mon premier appareil Apple (que j’ai toujours d’ailleurs).

Un an et demi plus tard, Steve Jobs annonce le premier iPhone ! J’ai suivi les news suite à l’annonce de l’iPhone et je rêvais d’avoir un iPhone. J’avais déjà un « smartphone à l’époque », c’était un Palm Tréo 650 (que mon père m’avait refilé),mais l’iPhone avait l’air tellement plus cool ! Ce n’était pas très compliqué à l’époque me direz-vous. Mais j’étais étudiant à l’époque et je n’avais pas un balle donc impossible pour moi de faire comme Alexandre.

Mais en juillet 2008, Apple annonce son nouvel iPhone, l’iPhone 3G. De nouveau, je lorgnais sur ce téléphone, il me faisait fort envie, d’autant plus que mon père avait décidé de s’en offrir un. Tous les jours, je le harcelais pour pouvoir poser mes mains sur « le précieux ». Et là, gros coup de bol pour moi, mon père a détesté son iPhone. Il l’a utilisé 4 semaines, mais il n’a jamais réussi à s’y faire. Du coup, j’ai hérité de son iPhone pour mon plus grand bonheur !

L’iPhone 3G fut pour moi, une confirmation : j’aime Apple !

L’iPhone 3G fût pour moi une vraie révélation : j’aime Apple ! J’aime leurs produits, j’aime leur façon de voir les choses, j’aime le sentiment d’appartenir à la « communauté Apple », etc. Bref : je suis un #fanboy !

Après l’iPhone 3G, je me suis offert l’iPhone 4, puis le 5, puis le 6, puis le 6 Plus, plus le X (que l’on m’a volé) et pour finir le 8 Plus qui est toujours mon téléphone actuel.

,Mais je ne me suis pas contenté des iPhone ! J’ai également eu deux iPad : un iPad 3 et un iPad mini (de première génération), Mais c’est deux iPad n’ont pas réussi à s’imposer dans mes habitudes (j’en parlerais dans un prochain billet où je vous expliquerai pourquoi je vais m’acheter un iPad et le stylet Apple).

Cette partie ne serait pas complète si je n’évoquais pas mes deux MacBook 🙂 Nous sommes en 2011, je suis l’heureux possesseur d’un iPhone 4 à l’époque, mais je n’avais pas encore eu d’ordinateur de la marque Apple. Je bossais, pour mes études, sur un PC HP Pavillon à l’époque, mais il ne me convenait pas. Il était plutôt performant pour l’époque, mais je ressentais une certaine frustration à l’utiliser, car je voulais désespérément un MacBook.

J’ai finalement craqué au mois de juillet et j’ai dépensé tout ce que j’avais gagné durant mon job d’été dans un superbe MacBook Pro 13 pouces dont j’étais totalement amoureux. Il m’a tenu compagnie jusqu’en 2016 où j’ai remplacé mon MacBook vieillissant par un Asus UX 305 (que j’ai regretté presque immédiatement) pour finalement récupérer un MacBook Air 11 pouces qui est toujours ma machine actuelle.

Pour être totalement complet sur l’historique Apple, je me dois de mentionner une Apple Watch Séries 2 que j’ai revendue pour m’offrir, dans quelques mois, une Apple Watch Séries 4. Et je termine ce long paragraphe avec mes deux Apple TV 🙂

Vous l’aurez compris, j’aime les produits Apple, j’aime la marque plus que toutes les autres, mais ça ne m’a pas empêché de lui faire plusieurs infidélités.

Mon infidélité à Apple

Avant de relancer se blog (et de m’y consacrer à temps plein), j’étais rédacteur pour Tech Area, un site qui parlait de Tech. Durant quelques années, j’ai testé, pour ce site, beaucoup de smartphones de plein de constructeurs différents, mais au final, je revenais toujours sur iOS.

Quand j’ai lancé thibaudd.be en 2008, c’était pour partager ma curiosité pour les nouvelles technologies, ma passion pour ces dernières. Mon aventure avec TechArea.fr a également accentué cette curiosité. Toutes cette curiosité, tous ces tests m’ont poussé au fil du temps à changer de téléphone régulièrement, à changer de services tous les 3 jours, je passais de Google à iCloud (et inversement) plus vite que mon ombre.

Au final, je revenais toujours chez Apple. Mais j’avais pris cette mauvaise habitude de partage mes moindres faits et gestes. Mon blog était devenu le miroir de mon instabilité et ça ne pouvait plus durer. Et pourtant, ça ne m’a pas empêché de passer un partenariat avec Samsung pour mettre sur pieds le « projet Note 9 ». Ce dernier consistait remplacer mon iPhone 8 Plus par un Galaxy Note 9 durant une année complète. L’histoire s’est répétée et j’ai repris mon iPhone 4 mois plus tard.

J’ai très longtemps, poussé par cette envie de tester toutes sortes de nouveautés, fait les mauvais choix en migrant toutes mes données d’un service à l’autre, en changeant de téléphone comme on change de chemise, pour finalement me perdre dans cette quête de nouveautés. Je me souviens de mes réactions, après les annonces d’Apple sur les nouveaux iPhone et leurs prix, où j’avais envie de revendre tous mes produits Apple pour un OnePlus et une migration définitive sur Android. Et pourtant, je n’y suis jamais arrivé, car j’aime Apple et je me sens bien dans son écosystème.

Un retour aux sources plutôt bien réfléchi.

Après plusieurs années de migrations incessantes, j’ai pris (enfin me diront certains) de ne plus quitter mon écosystème que j’aime et de revenir définitivement chez Apple. Mais cette fois-ci, j’ai pris le temps, j’ai pris le temps de la réflexion, j’ai pris le temps de poser mon setup pour revenir avec quelque chose de fixe.

J’ai pris le temps d’analyser les choses que me donnait envie de quitter mon écosystème et de faire le bilan de mes usages pour découvrir des choses que je savais déjà. Par exemple, à la fin de la Google IO, j’étais totalement sous le charme du Google Assistant. À ce moment-là, je voulais plus que tout un Google Home et un Pixel 3. J’ai eu 3 Google Home Mini et un Galaxy Note 9 (un téléphone Android donc) pour, au final, revenir sur mon iPhone et utiliser les Google Home Mini comme des enceintes Bluetooth classiques. Et oui, je me suis rendu compte, malgré la qualité du Google Assistant, que je ne l’utilisais pas plus que Siri. Et pour mes usages (répondre à un SMS, lancer un minuteur pour les pâtes, ajouter un rappel, etc.), Siri fait bien le boulot.

J’ai également pris le temps d’analyser l’échec du « projet Note 9 ». Pendant plus de 4 mois, j’ai utilisé ce Galaxy Note 9 comme téléphone principal (j’avais poussé l’expérience à l’extrême en me débarrassant de mon iPhone pour le bonheur de ma femme qui était encore avec iPhone 5). Je n’ai aucun grief contre ce téléphone qui répond à tous les standards d’un téléphone haut de gamme : bonne autonomie, très bonne puissance, appareil photo au top, etc. Mais pourtant, après ces quelques semaines d’utilisation, je ne prenais aucun plaisirs à utiliser mon téléphone.

Au final, il en ressort un constat flagrant : mon instabilité numérique !!! Chaque nouveauté m’attire et me donne envie de changer ma façon de faire pour au final le regretter, car je n’utilise pas ces fameuses nouveautés. Comme à chaque fois, je reviens à l’iPhone parce que j’aime ça !

Ma résolution 2019, pour ce blog, est simple : stabilité, stabilité, stabilité !

Ma résolution 2019, pour ce blog, est simple : stabilité, stabilité, stabilité ! J’ai décidé de me concentrer sur ce blog, sur mon podcast et d’arrêter de changer de crèmeries. Je ne ferai donc plus de test de smartphone Android, d’ordinateur sous Windows, de montres connectées, etc. J’ai mon setup : iPhone, MacBook Air, AirPods et je m’y tiens (avec une seule petite entrave, je m’offre une Apple Watch Séries 4 pour mes 34 ans). Et j’aime mon setup.

Pourquoi j’aime Apple

C’est assez compliqué à expliquer, car cette passion n’est pas totalement rationnelle (ce qui est le principe même d’une passion, je vous l’accorde).

Tout d’abord, j’aime Apple pour son écosystème. Certains vous parleront d’une prison dorée et il faut reconnaitre que l’écosystème Apple est conçu pour qu’on y reste. Mais si l’on s’y sent bien, est-ce vraiment un problème ?

Et je me sens bien dans mon écosystème ! J’aime pouvoir discuter avec ma femme via iMessage (elle aussi est chez Apple avec un iPhone 8 et un iPad), pouvoir faire un FaceTime avec elle et ma fille quand je ne suis pas à la maison, j’aime pouvoir envoyer mes iMessages depuis mon iPhone, mon Mac sans distinction. J’aime pouvoir déverrouiller mon MacBook avec mon Apple Watch, envoyer des fichiers depuis mon iPhone à mon Mac via AirDrop, faire un copié sur le Mac et le coller sur l’iPhone, etc.

J’aime les applications que l’on retrouve sur les différents OS de chez Apple, je pense à Things, Ulysses, Day One, etc. pour les applications tierces, mais cela vaut aussi pour Notes, Photos, Apple Music, Podcast, Calendrier, etc. J’écoute ma musique avec Apple Music sur mon iPhone, mon MacBook, mon Apple TV (bientôt mon HomePod) et idem pour mes podcasts. Je stocke tous mes fichiers sur iCloud où je partage mon forfait avec ma femme, j’utilise Find My Friends pour partager ma position avec des amis, j’utilise Plans via CarPlay pour me déplacer, etc.

Bref, je prends du plaisir à utiliser tous ces appareils. Et même si ce ne sont que des outils, c’est important d’apprécier utiliser ses outils. En dehors de la qualité des produits et des services, j’aime l’expérience globale que m’apporte Apple. C’est pour toutes ces raisons que j’aime Apple et que je suis fidèle à la marque depuis 2006.

Voilà, vous savez tout ce qu’il faut savoir et il temps de clôturer cet article déjà bien trop long. On se retrouve bientôt pour un nouvel article ou épisode de podcast.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like
tmdf blog
Read More

Pourquoi relancer un blog ?

Il y a un an, jour pour jour, je fermais thibaudd.be. Le voici qu’il réouvre car avoir un blog personnel me manque. Mais pourquoi ouvrir à nouveau un blog ?